• Vous êtes ici : Accueil / Ondes ou rythme cérébral Alpha

    Ondes ou rythme cérébral Alpha

    Ce furent les premiers signaux identifiés par Hans Berger, l’inventeur de l’EEG (électro-encéphalographie) de part leur grande amplitude.

    Les ondes Alpha ont une fréquence allant de 8 à 12 hertz et de 30 à 50 microvolts d’amplitude.

    Ce sont les fréquences les plus présentes de l’activité totale du cerveau (le cerveau émet plusieurs fréquences à la fois, à des amplitudes différentes).

    Les fréquences du rythme Alpha sont très proches des fréquences que la terre produit et qui sont appelées résonances de Schumann (7,83 hertz). Les chamans utilisent des techniques visant à se syntoniser à l’énergie tellurique de la terre depuis des temps lointains. Il est possible que ces techniques avaient pour but d’amener le cerveau du chaman à s’harmoniser à la fréquence de la terre.

    L‘état Alpha est le moment où la méditation commence et où vous commencerez à accéder à la richesse et à la créativité qui se trouve dans votre inconscient. C’est la passerelle qui mène à des états de conscience plus profonds.

    Les ondes Alpha disparaissent quand les yeux sont ouverts.

    Dès que nous avons les yeux fermés, que nous nous reposons, l’encéphalogramme montre un ralentissement de nos ondes cérébrales.
    Ce stade proche de la relaxation est un stade de transition entre l’éveil et le sommeil. Le sujet est alors assoupi, mais demeure très sensible aux stimulus extérieurs. C’est le rythme principal de la détente chez les adultes.

    Les ondes Alpha sont un pont entre conscient et subconscient. On rapporte que des rythmes d’Alpha sont dérivés de la matière blanche du cerveau. La matière blanche est la matière du cerveau qui relie toutes les pièces l’une à l’autre.

    La formation d’ondes Alpha et Thêta peut créer une intensification sensorielle, la pensée abstraite et le sang-froid.

    Cette fréquence est liée à l’extraversion, la créativité, et le travail mental. Quand ce rythme est avec dans les gammes normales, on est calme et nous avons une vision claire du monde. On augmente la fréquence Alpha en fermant les yeux ou en respirant profondément et on la diminue par la pensée ou le calcul.

    La nature a prévu que lorsque nous sommes au niveau d’éveil, c’est à dire que nous fonctionnons au rythme Bêta, notre cerveau chute très régulièrement dans les ondes Alpha, sans que nous en soyons vraiment conscient, et ceci pour éviter une « surchauffe » de notre cerveau. Près de 30 fois par minute, notre cycle cérébral chute quelques microsecondes seulement au rythme des ondes Alpha.

    Lorsque nous fonctionnons au rythme cérébral Alpha, les deux hémisphères de notre cerveau fonctionnent en parfaite harmonie.

    Cela nous permet entre autre :

    • d’avoir une vision plus globale des choses, une meilleure concentration et une meilleure mémoire
    • de pouvoir mieux gérer nos états de stress et nos états émotionnels
    • de prendre un contrôle conscient du fonctionnement de notre corps, de nos organes, et de nos réactions physiologiques
    • de pouvoir prendre le contrôle de nos habitudes, surtout de celles que l’on désire changer

    Au niveau Alpha, nous avons une meilleure perception de tous nos sens, nous sommes beaucoup plus à l’écoute de notre intuition, ce qui veut dire que nous savons ce qu’il faut faire au moment où il faut le faire.
    Notre mental est alors en « veilleuse », il interfère moins souvent et notre choix est alors plus juste, plus intuitif. L’intuition peut être définie comme cette faculté de connaître des informations qui sont hors de notre champ de perception habituel.

    Le rythme Alpha se décompose en 4 niveaux

    Le niveau 4, très proche de l’état d’éveil, s’active d’une manière automatique dès que l’on prend une position de relâchement, soit confortablement installé dans un fauteuil, ou allongé sur un lit, et que l’on ferme les yeux.
    A ce moment là, automatiquement notre cerveau ralentit les ondes cérébrales, puis si nous persistons plus longtemps, nous sentons alors tout notre corps se détendre, se relâcher, c’est le niveau 3 du rythme alpha.
    Au niveau 3, notre mental est encore très actif. Nous sommes encore capables de penser à dix mille choses qui nous préoccupent… puis vient le moment où nous avons le sentiment de planer, d’être bien. Nous serions à ce moment presque incapable de savoir ce à quoi nous pensions, c’est le niveau 2.
    Puis juste après cette phase, nous sombrons encore un peu, nous passons par le niveau 1, le niveau de base du rythme Alpha. Sans même nous en rendre compte et parce que nous n’en sommes pas conscient, nous chutons encore plus bas dans le sommeil et là notre cerveau fonctionne déjà en Thêta… et c’est bien dommage car juste avant cela, l’occasion nous était donnée au niveau 1, le niveau de base du rythme Alpha, d’ouvrir la porte de notre subconscient et de lui donner des ordres bien précis pour qu’il nous serve au lieu de nous desservir, comme il le fait bien souvent…

    Scroll To Top
    xFermer Inscrivez-vous à notre newsletter
    et recevez en CADEAU l’ebook
    « Méditez en 5 minutes »