Retour aux articles

Méthode de relaxation par l’écoute de son corps

Apprendre à être à l’écoute totale de son corps apporte de nombreux bienfaits au quotidien. En le comprenant mieux, vous serez capable de mieux gérer votre mental et certains troubles qui peuvent vous gâcher la vie : stress, angoisse, addiction, phobie…

A utiliser sans modération, ce petit exercice est basé sur la relaxation et une technique simple de respiration.

Comme dans beaucoup de méthodes de relaxation, mettez-vous en position allongée, sur le dos, le dos bien à plat.
Le confort est primordial, une bonne moquette moelleuse fera parfaitement l’affaire. Toujours pour le confort, et parce que le corps a tendance à se refroidir dans cette position, couvrez vous d’une couverture légère (ou d’un plaid).
Une fois allongé(e), écartez vos bras et vos jambes, la paume des mains tournée vers le haut.
Très bien, vous pouvez maintenant commencer l’exercice.

• Fermez les yeux et effectuez 5 respirations calmes et profondes.

• Portez votre attention sur les bruits les plus distants, puis, petit à petit, rétrécirez le périmètre de votre attention jusqu’à ce que vous ne perceviez que les bruits issus de la pièce où vous vous trouvez.

• Maintenant que vous êtes concentrez uniquement sur ce qui vous entoure, visualisez votre environnement, le sol, les murs, le plafond, la fenêtre, les rideaux, la lampe… Comme pour les bruits, rétrécissez le périmètre jusqu’à vous visualisez vous-même, allongé, bras et jambes écartés. Visualisez-vous comme si vous étiez « spectateur », comme si vous étiez sorti de votre corps.

• Emmener votre esprit sur vos points d’appui, sur les parties de votre corps en contact avec ce sur quoi vous êtes allongé(e). Votre tête, vos omoplates, vos coudes, le dos de vos mains, vos fesses, vos cuisses, les talons.

• Respirez toujours calmement et profondément. Il est temps de « décomposer » votre corps et de relâcher chacune des parties qui le constitue. Pour cela, passez les en revue méthodiquement. Enumérez chaque partie en le faisant, le but final étant de détendre vos muscles et pas de vous « focaliser » sur chaque partie du corps.

o Commencez par la main gauche. Ressentez-la. Sans doute est-elle encore un peu crispée. Aucun problème, détendez doucement les doigts, puis la main, le poignet et remontez lentement jusqu’à l’épaule.

o Procédez de la même manière avec le coté droit. Doigts, main, poignet et remontez jusqu’à l’épaule.

o Avant de passer aux membres inférieurs, relâchez les parties centrales. D’abord la tête, le front, le nez, la mâchoire, le cou, la nuque, le dos, le thorax, l’abdomen, le ventre et enfin le bassin.

o Passez à la cuisse gauche, descendez au genou, puis au pieds, jusqu’aux bouts des orteils.

o Procédez de la même manière avec la jambe droite. Cuisse, genou, pieds et descendez jusqu’aux bouts des orteils.

Si vous n’y arrivez pas encore totalement, ne vous en faites pas. Continuez l’exercice

• Maintenant que vous que vous ne faites plus qu’un avec votre corps, concentrez-vous sur les contacts entre vous, vos vêtements et la couverture. Portez votre attention sur toutes les sensations que provoquent ces contacts sur la peau au rythme de votre respiration. A chacune de vos respirations (calmes et profondes), vous sentez le glissement du tissu, l’effleurement de votre chemise, le léger frottement de la couverture… peau au rythme de votre respiration.

• Pour la dernière partie de l’exercice, vous allez modifier votre respiration. Vous allez « oublier » l’intégrité de votre corps pour ne choisir qu’une ou deux parties à écouter. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise partie du corps, choisissez selon votre envie. Pour se mettre en écoute parfaite, vous allez prendre une grande inspiration, bloquer votre respiration et, en apnée, écouter le plus intensément possible la partie du corps que vous avez choisie.

Au fil des jours, variez les parties de corps. Une fois écoutez votre cœur et ses battements, une autre fois vos poumons et sa ventilation… Après avoir effectué cet exercice un certain nombre de fois, qu’il vous est devenu familier, passez à l’écoute de votre organe principal : le cerveau.

Une fois que vous avez terminé votre séance de relaxation et d’écoute, reprenez une respiration normale, étirez vous puis relevez-vous tranquillement.

Par le principe de la respiration bloquée, vous avez intensifié votre écoute est passé à un niveau supérieure. Vous avez amélioré votre compréhension des messages que votre corps vous envoie.

Comme pour tout les exercices de méditation, de relaxation et de développement personnel, rien ne se fera instantanément. Vous devrez faire preuve de patience et d’entrainement. Pour gagner en efficacité, pendant l’exercice vous pouvez y associer un programme audio Mental Waves spécifique. Vous pouvez visualiser en dessous de cet article les enregistrements recommandés.

Scroll To Top
xFermer Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez en CADEAU l’ebook
« Méditez en 5 minutes »

Devices

Pour pouvoir consulter au mieux notre site,
veuillez basculer votre appareil en position verticale.