• La chromatothérapie®

    D’abord, qu’est ce que la Chromatothérapie® ? Anciennement appelée chromothérapie ou chromathérapie, la chromatothérapie® est une thérapie par les couleurs. D’après certains utilisateurs, cette discipline serait une méthode d’harmonisation avec une influence directe sur l’esprit et le corps. L’utilisation des couleurs et de la lumière aiderait la guérison de certains troubles (physiques ou émotionnels). Qu’en est-il exactement ? Le conditionnel s’impose car cette médecine alternative ne remplace nullement la médecine allopathique. De plus, elle n’a pas reçu l’aval officiel du monde scientifique, ni la validation de l’académie de médecine.

    Afin d’éviter toutes les malentendus, nous avons cherché des réponses à nos interrogations auprès du Docteur Agrapart, pionnier en recherche sur l’utilisation des unités vibratoires de références appelées « couleurs ». C’est lui qui a fondé (voici 40 ans) la chromatothérapie®, une méthode qui permet d’utiliser de façon rationnelle les rayonnements colorés. Docteur en médecine, neuropsychiatre et acupuncteur, le Docteur Aprapart est aussi le créateur du Centre d’études et de recherches sur l’énergétique et la couleur (Le CEREC). Sa méthode innovante et scientifique est utilisée de nos jours par des centaines de médecins sur des milliers de patients. Le Docteur Agrapart souligne « l’intérêt croissant pour la thérapie par les couleurs », un intérêt renforcé par les résultats obtenus avec sa méthode, notamment dans des domaines où la médecine conventionnelle est limitée. Néanmoins, il nous met en garde également (à juste titre) les inepties des contrefaçons, synonymes de médiocrité et de dangerosité.

    Comment la chromatothérapie® fonctionne-t-elle ?

    « Chaque couleur (longueur d’onde) provoque de façon constante sur un organisme vivant (homme, animal, ou plante) un effet biologique et psychique. Les conséquences thérapeutiques sont considérables ». La chromatothérapie® est directement utilisée lors de l’atteinte de l’organisme par un phénomène environnemental extérieur (traumatisme, brûlure, coup de froid, piqûre d’insecte). D’après le docteur Agrapart, « on distingue deux types de chromatothérapie® : La chromatothérapie® lumineuse et la chromatothérapie® moléculaire. » La première citée « consiste à projeter des rayons lumineux colorés, obtenus par passage d’une lumière blanche à travers des filtres sélectionnant dans le visible des longueurs d’ondes précises, perçues à l’œil comme « des couleurs ». Quant à la seconde, elle utilise les mêmes longueurs d’onde que la chromatothérapie® lumineuse « colorée », mais en provenance non pas de la lumière mais de la matière. Elle pourra être un excellent complément au traitement par chromatothérapie® lumineuse.

    D’après le docteur Agrapart, la chromatothérapie® lumineuse s’utilise à trois niveaux : « En traumatologie (toutes les algies secondaires à des traumatismes, traitement des séquelles de traumatisme crânien, améliore la mémoire, les troubles de l’attention, l’angoisse et le fond dépressif), en rhumatologie (sur les arthroses, arthrites, tendinites) et en dermatologie (zonas, herpès, cicatrices de brûlures ou post chirurgicales).

    La chromatothérapie® pourra être utilisée également pour le traitement d’insolation ou d’état de choc, au niveau oculaire : Elle a une action de régulation « centrale » au niveau des yeux, avec double effet, psychique et physique. Elle se révèle indispensable pour l’anxiété, les dépressions, stress, troubles du sommeil…

    Autre facteur intéressant, l’utilisation de la chromatothérapie® au niveau des points d’acupuncture. Le docteur Agrapart souligne que « Tout point d’acupuncture est déterminé préalablement au traitement, par l’écriture trigrammatique qui lui est propre. Le principe du diagnostic en du point d’acupuncture (Chromatopuncture®) est d’analyser le corps dans son intégralité, afin de déterminer le déséquilibre énergétique globale de la personne. Après un entretien poussé, et la compréhension des énergies dominantes, certains points d’acupuncture seront éclairés afin d’avoir un effet bénéfique sur l’ensemble des symptômes d’une personne. Elle sera utilisée par les Chromatothérapeutes® les plus expérimentés afin d’agir au niveau de pathologies lourdes. »

    Après la chromatothérapie® lumineuse, intéressons-nous au second type évoqué par le docteur Agrapart, la chromatothérapie® moléculaire. Si la première s’utilise à 3 niveaux (vus ci-dessus), la seconde s’utilise au niveau cutané (en application locale par utilisation de pommades contenant l’oligo-élément souhaité) et par voie orale (sous forme de potions ou de granules homéopathiques. Le choix de l’oligo-élément se fera en fonction de la zone à traiter). La chromatothérapie® est un sujet passionnant, difficile de décrire et de comprendre en quelques lignes. Pour en savoir plus, sachez qu’il existe des articles scientifiques écrits par le docteur Agrapart et ses confrères au sujet de la thérapie par les couleurs tels :

    – « Chromatothérapie et recherche biomédicale » (V. Agrapart, Bulletin du CEREC n° 40, sept. 2016),

    – « Utilisation de la lumière en thérapeutique » (N. Pages, P. Bac, P. Maurois. J. Durlach et C. Agrapart; Bulletin du CEREC n° 29, sept. 2005),

    – « Comparison of a short irradiation (50 sec) by different wavelengths on audiogenic seizures in magnesium-deficient mice: evidence for a preventive neuroprotective effect of yellow » (N. Pages, P. Bac, P. Maurois. J. Durlach et C. Agrapart; Magnesium Research, 2003 Mar;16(1):29-34),

    – « Chronopathological forms of magnesium depletion with hypofunction or with hyperfunction of the biological clock » (J. Durlach, N. Pages, P. Bac, M. Bara, A. Guiet-Bara et C. Agrapart; Magnesium Research 2002 Dec; 15(3-4):263-8,

    – « Effect of Chromatotherapia on Audiogenic Seizures in Magnesium-deficient DBA/2 Mice Preliminary Results » (N. Pages, P. Bac, P. Maurois, J. Vamecq and C. Agrapart; Advances in Magnesium Research: Nutrition and Health, Andrzej Mazur and Jean Durlach (eds), 2001 John Libbey & Company Ltd, pp. 427-430…

    Si vous souhaitez vous initier à la la chromatothérapie®, il existe des vidéos et des livres tels :
    – « Le Guide Thérapeutique des Couleurs » (Christian Agrapart et Michèle Agrapart-Delmas), – « Se soigner par les couleurs » (Docteur Christian Agrapart),
    – « Quand la couleur guérit » (Michèle Delmas).

    De Goethe (« La théorie des couleurs ») aux correspondances de Charles Baudelaire (“Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.”), tous s’accordent pour souligner leur importance. Il est vrai que si chacun apprenait à penser en couleurs, nous verrions le monde autrement.

     

    Mental Waves – Mars 2017
    Toute reproduction même partielle est formellement interdite – Article soumis et protégé par le droit d’auteur

    Poster un commentaire

    Poster un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une astérisque *

    *

    *

    Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    Scroll To Top
    xFermer Inscrivez-vous à notre newsletter
    et recevez en CADEAU l’ebook
    « Méditez en 5 minutes »