Retour aux articles

La Neuromusicothérapie : Une application thérapeutique pour les troubles neurologiques

La neuromusicothérapie (NMT) est une forme de musicothérapie développée pour les personnes souffrant de troubles cognitifs, sensoriels ou moteurs, d’origine neurologique. Elle est efficace dans le prise en charge des AVC, des traumatismes crâniens, des atteintes des maladies de Parkinson ou de Huntington, de la paralysie cérébrale, de la maladie d’Alzheimer, d’un trouble du spectre de l’autisme, ainsi que d’autres troubles affectant la cognition, le mouvement et/ou la communication.

 

Réhabilitation des fonctions sensorimotrices

 

La recherche scientifique a mis en évidence certains liens entre les mouvements du corps et le rythme. Le rythme peut être utilisé comme indicateur temporel externe permettant d’organiser, de coordonner et d’améliorer différents paramètres des mouvements. Plus précisément, les catégories d’objectifs thérapeutiques qu’il est possible de poursuivre avec le domaine de la réhabilitation sensorimotrice sont :

 

• motricité fine
• motricité globale
• planification motrice
• coordination motrice
• amplitude de mouvement
• entraînement à la marche
• conscience corporelle
• force et endurance
• gestion et soulagement de la douleur

 

Trois techniques découlent de la recherche sur les effets de la musique sur les compétences motrices :

 

La Stimulation Auditive Rythmique (RAS) est une technique utilisée pour faciliter la réhabilitation de mouvements qui sont intrinsèquement et biologiquement rythmiques, particulièrement la marche. La RAS utilise les effets physiologiques du rythme auditif sur le système moteur pour améliorer le contrôle du mouvement dans la réhabilitation de motifs fonctionnels, stables et adaptatifs de la marche chez les patients présentant des déficits significatifs de la marche causés par des troubles neurologiques. La RAS peut être utilisée de deux manières différentes : 1) comme un stimulus d’entrainement immédiat, fournissant des indices rythmiques lors du mouvement, et 2) comme un stimulus facilitant l’entrainement, permettant d’accomplir davantage de motifs fonctionnels de la marche (Thaut, 2005).

 

Le Renforcement Sensoriel Modélisé (PSE) est une technique qui utilise les éléments rythmiques, mélodiques, harmoniques ainsi que la dynamique acoustique de la musique pour fournir des indices de temps, d’espace et de force au mouvement. Ces éléments permettent de modéliser des exercices fonctionnels et des activités de la vie quotidienne. Le PSE a un champ d’application plus vaste que la RAS car : (a) elle s’applique à des mouvements qui ne sont pas forcément naturellement rythmiques (comme la plupart des mouvements des bras et des mains, les séquences de mouvements fonctionnels – tel que l’habillage -, ou le transfert de la position assise à debout) et (b) elle fournit plus que des indices rythmiques. Le PSE utilise des motifs musicaux pour assembler des mouvements spécifiques et isolés (les mouvements de la main et du bras lors de l’atteinte manuelle), dans des séquences de mouvements fonctionnels. Le PSE donne également des indicateurs temporels, dynamiques et spatiaux lors des exercices (Thaut et al. 1991).

 

La Performance Thérapeutique de Musique Instrumentale (TIMP) consiste à jouer sur des instruments de musique afin d’exercer et de stimuler des modèles de mouvements fonctionnels. Les instruments de musique appropriés sont sélectionnés dans une volonté thérapeutique pour mettre l’accent sur la plage de mouvement, l’endurance, la force, les mouvements fonctionnels de la main, la dextérité des doigts, et la coordination des membres (Elliot 1982, Clark & Chadwick, 1980). Lors de la PTMI, le jeu sur instrument ne se fait généralement pas de manière traditionnelle, mais ceux-ci sont placés dans différents endroits pour faciliter la pratique des mouvements fonctionnels souhaités (Thaut, 2005).

 

 

Réhabilitation des fonctions cognitives

 

L’Entrainement Musical à l’Orientation Sensorielle (MSOT) est l’utilisation de la musique, jouée en direct ou enregistrée, pour stimuler l’éveil et la récupération des états de conscience, ainsi que pour faciliter une réactivité et une orientation significative dans le temps et l’environnement. Aux stades plus avancés de récupération ou de développement, la participation active à des exercices musicaux simples accroît la vigilance et le maintien de l’attention en mettant l’accent sur la quantité plutôt que sur la qualité des réponses (Ogata 1995).

 

Entrainement à la Négligence Musicale (MNT) implique des exercices de jeu actif sur instrument de musique, utilisant des mesures, des tempi et des rythmes structurés et adaptés. Les instruments de musique sont disposés de façon à attirer l’attention sur le champ visuel négligé. Une autre application possible est d’utiliser la MNT comme méthode réceptive en écoutant de la musique pour stimuler l’hémisphère cérébral en parallèle d’exercices s’adressant aux manifestations de négligence ou d’inattention visuelle (Hommel et al., 1990; Frasinetti et al., 2001; Anderson & Phelps, 2001, 305-309).

 

La Formation à la Perception Auditive (APT) est l’utilisation d’exercices musicaux pour discriminer et identifier les différentes composantes du son, telles que la mesure, le tempo, la durée, la hauteur, le timbre, les motifs rythmiques, ainsi que les sonorités du langage. Cette intégration s’exprime en jouant une musique à partir d’une notation symbolique ou graphique, en utilisant la transmission audio-tactile ou en intégrant le mouvement à la musique (Bettison, 1996; Gfeller et al., 1997; Heaton et al., 1988).

 

L’Entrainement Musical au Contrôle Attentionnel (MACT) propose des exercices musicaux structurés, actifs ou réceptifs, constitués d’interprétations ou d’improvisations musicales dans lesquelles les éléments musicaux amènent différentes réponses musicales, afin de pratiquer les fonctions attentionnelles (Thaut, 2005).

 

L’Entrainement Musical aux Moyens Mnémotechniques (MMT) utilise la musique pour séquencer et organiser l’information. Il permet d’ajouter du sens, du plaisir, de l’émotion et de la motivation, améliorant ainsi la capacité de la personne à apprendre et à se rappeler l’information ciblée (Thaut, 2005).

 

L’Entrainement Associatif de L’Humeur et de la Mémoire (AMMT) implique des technique d’induction musicale de l’humeur pour instaurer a) un état congruent à l’humeur permettant de faciliter le rappel ou b) pour accéder à l’humeur associative et à la fonction mnésique en induisant un état émotionnel positif lors de l’encodage et du rappel (Bower, 1981; Dolan, 2002, 2000; Cahill et al., 1996).

 

L’Entraînement Musical des Fonctions Exécutives (MEFT) est l’utilisation d’exercices d’improvisation et de composition en groupe ou individuellement pour travailler les fonctions exécutives telles que l’organisation, la résolution de problème, la prise de décision, le raisonnement et la compréhension. Cela s’effectue dans un contexte social apportant d’importants éléments thérapeutiques comme la production de performance musicale en temps réel, une structure temporelle et sensorielle, un processus créatif, un contenu affectif et des modèles d’interaction sociale (Dolan, 2002; Damasio, 1995; Bechara et al., 2000).

 

La Musique dans l’Appui et le Soutien Psychosocial (MPC) utilise la performance musicale pour aborder les questions de gestion et de régulation de l’humeur, de l’expression des affects, de cohérence cognitive (par opposition à la dissonance cognitive), d’orientation à la réalité et d’interaction sociale appropriée, favorisant les compétences psychosociales.

 

 

Réhabilitation de la parole et du language

 

La Thérapie par Intonation Mélodique (MIT) est une technique de rééducation développée pour l’aphasie expressive. Elle utilise les facultés intactes du patient à chanter pour faciliter le discours automatico-volontaire à travers des mélodies chantées se rapprochant des modèles d’intonation linguistique naturels (Sparks et al. 1974). dans la TMI, l’emphase est mise sur l’augmentation des aspects linguistiques ou sémantiques de l’expression verbale (Thaut 2005).

 

La Stimulation Musicale du Langage (MUSTIM) est l’utilisation de matériaux sonores comme des chansons, des poèmes, des comptines, ainsi que des phrases musicales simulant la prosodie pour stimuler la sémantique non-propositionnelle. Cette technique utilise l’initiation ou l’achèvement de paroles de chansons familières, l’association de mots avec des morceaux familiers, ou des phrases musicales pour provoquer des réponses verbales fonctionnelles (Basso et al., 1979). Par exemple, l’achèvement spontané des phrases familières est stimulé par des airs connus ou des phrases mélodiques évidentes (par exemple « Au clair de la… », ou « Une souris verte, qui courrait… ») (Thaut, 2005).

 

L’Indiçage Rythmique de la Parole (RSC) est l’utilisation du rythme pour favoriser l’initiation et réguler le débit verbal via les phénomènes d’induction et de synchronisation. Le thérapeute peut tapoter la main du patient, frapper sur un tambour, ou utiliser un métronome afin d’amorcer des schémas du langage ou réguler le débit de parole. Cette technique peut s’avérer utile comme facilitateur de planification motrice pour un patient atteint d’apraxie, comme indice servant la coordination musculaire pour la dysarthrie, ou pour aider à la régulation du débit dans les troubles de fluidité verbale (Thaut, 2005).

 

La Thérapie de l’Intonation Vocale (VIT) utilise des exercices vocaux stimulant la prosodie, l’inflexion et le débit de parole. Elle s’adresse à tous les aspects du contrôle vocal comme : l’intonation, la modulation, la fréquence, le contrôle du souffle, le timbre et la dynamique. Une possibilité serait de chanter une gamme de cinq notes et de modifier progressivement la hauteur de la première note par demi-tons supérieurs ou inférieurs avec un enfant ayant une tessiture vocale limitée. Cet exercice peut être complexifié en ajoutant une phrase fonctionnelle, comme « Allons jouer dehors » (Thaut, 2005).

 

Le Chant Thérapeutique (TS) est une technique composée de diverses activités visant à faciliter l’initiation, le développement et l’articulation du discours et du langage, ainsi que pour augmenter les fonctions de l’appareil respiratoire. Le Chant Thérapeutique peut être utilisé dans de nombreux dysfonctionnements de la parole et du langage, qu’ils soient d’origine neurologique ou développementale (Glover et al., 1996; Jackson et al., 1997).
Les Exercices Oromoteurs et Respiratoire (OMREX) impliquent l’utilisation de matériaux et d’exercices musicaux, principalement à travers des vocalisations et l’utilisation d’instruments à vent, afin d’améliorer le contrôle de l’articulation, la résistance respiratoire ainsi que les fonctions de l’appareil phonologique. Cette technique peut être utilisée avec des populations présentant des troubles du développement, des dysarthries ou des dystrophies musculaires (Hass & Distenfeld, 1986).

 

Le Développement de la Parole et du Langage par la Musique (DSLM) est l’utilisation spécifique de matériaux et d’expériences musicales appropriées pour améliorer le développement de la parole et du langage à travers le chant, la psalmodie, et le jeu sur instrument de musique. Il combine la musique, la parole et le mouvement. Le DSLM permet de cibler la production de la parole (articulation et intelligibilité), le développement du langage (vocabulaire, grammaire et syntaxe), ou les deux simultanément. (Thaut 2005).

 

L’Elaboration de la Communication Symbolique par la Musique (SYCOM) est l’utilisation d’exercices d’interprétation musicale via des improvisations vocales ou instrumentales structurées afin de travailler les comportements de communication appropriés, la pragmatique (linguistique), le langage corporel, ainsi que l’expression émotionnelle via un système de communication non verbal. Les exercices de SYCOM stimulent et mettent en pratique les règles de communication à travers des exercices musicaux tels que l’improvisation instrumentale ou vocale structurée (Thaut 2005).

 

 

Source : Rhythm, Music and the Brain de M. H. Thaut (2005). New York and London : Taylor and Francis Group.New York and London : Taylor and Francis Group.

Scroll To Top

Devices

Pour pouvoir consulter au mieux notre site,
veuillez basculer votre appareil en position verticale.