• La méditation modifie-t-elle notre cerveau ?

    C’est une question sur laquelle se penchent aujourd’hui les neurosciences car on sait désormais que des techniques de contrôle comme la méditation ou la relaxation psychosomatique permettent de lutter efficacement (entre autre) « contre un excès de cortisol et tout autre effet négatif résultant d’un stress chronique ». Pratiquer la méditation facilite donc le contrôle de nos pensées. Mais le plus étonnant est que certains maux qui rongent actuellement notre société (diabète, cancer, douleurs chroniques, maladies cardiaques, stress, Burn out…) peuvent être atténués voire même guéris (dans certains cas) par la pratique régulière de la méditation.

     

    60 000 pensées nous traverseraient l’esprit quotidiennement, des pensées générées en grande partie « par des jugements sur soi-même et sur les autres ». Afin d’optimiser notre attention et diriger notre esprit vers les « hormones du bonheur » (dopamine, sérotonine, oxytocine, endorphine), la méditation est l’un des moyens les plus efficaces… et les moins chers ! Etudiée sous toutes les coutures, les neuroscientifiques s’accordent pour souligner l’action bénéfique de la méditation sur notre cerveau. Bien aidés par des technologies modernes comme l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMF), les scientifiques sont capables d’apporter les preuves des modifications de l’activité cérébrale engendrées cette discipline millénaire. Bien avant les témoignages contemporains à propos de la plasticité et du fonctionnement du cerveau, Siddhartha Gautama plus connu sous le nom de Bouddha (fondateur du bouddhisme), nous rappelait il y a quelque 2.500 ans, que « Celui qui se livre à des méditations claires trouve rapidement la joie dans tout ce qui est bon. Il voit que les richesses et la beauté sont impermanentes et que la sagesse est le plus précieux des joyaux ».

     

    Face à la recrudescence des agents stressants négatifs propres aux sociétés modernes, on comprend mieux l’engouement actuel des professionnels de la santé et de la sécurité pour la méditation, connue et reconnue pour être une excellente parade contre l’insomnie, le stress, les troubles anxiogènes, la douleur… Pour parfaire vos connaissances, nous vous conseillons le livre de James Kingsland « Bouddha au temps des neurosciences » (Editions Dunod). Selon l’auteur, « de très solides témoignages indiquent désormais que la thérapie par la pleine conscience peut empêcher la récidive chez des patients atteints de dépression majeure. Les recherches cliniques sur la valeur potentielle de la pleine conscience pour le traitement de l’insomnie, du trouble de stress post-traumatique, du trouble bipolaire, de la psychose et de nombreux autres états en sont encore à leurs débuts, mais son efficacité semble se confirmer pour les troubles de l’anxiété, les douleurs chroniques et la toxicomanie ». Pour rédiger son ouvrage, James Kingsland s’est appuyé sur les recherches contemporaines en neurosciences afin de démontrer les bienfaits physiques et psychologiques engendrés par la méditation sur notre cerveau.

     

    Désormais, on sait que la méditation stimule les zones impliquées dans le contrôle de soi (tout en réduisant les zones liées au stress), modifie la mémorisation et le contrôle des émotionse. Elle permet de mieux gérer notre mental. Le célèbre psychiatre et psychothérapeute Français Christophe André souligne que « Méditer, ce n’est pas se couper du monde, mais au contraire se rapprocher de lui pour le comprendre, l’aimer et le changer. C’est aussi un moyen, accessible à tous, de cultiver la sérénité et le goût du bonheur… ». A travers la méditation, vous apprendrez à stabiliser les émotions, à devenir un observateur de vos pensées, à utiliser la respiration correctement, à découvrir la biomécanique de votre corps, la conscience de l’instant présent, à faire face à la souffrance… Pour les apprenant(e)s adeptes des arts martiaux, elle permet de mieux comprendre le message « construire la paix de l’esprit et du cœur » laissé par les Maitres (par exemple Ueshiba Senseï, fondateur de l’aïkido).

     

    >> Cliquez ICI pour Méditez rapidement en 5 minutes <<<

     

    Un exemple inexpliqué à ce jour qui renforce les pouvoirs de la méditation

     

    Aujourd’hui, la science reste encore circonspecte face à des cas inexpliqués, tel l’exemple du moine Tibétain Phakyab Rinpoché. « Victime de la torture, il fuit son pays et se réfugie à New York en avril 2003. Lors de son hospitalisation pour une gangrène au pied droit, les médecins préconisent une amputation immédiate. Mais une voix intérieure lui intime de la refuser malgré son pronostic vital engagé et le Dalaï-lama en personne l’encourage à chercher en lui-même la guérison. « Pourquoi cherches-tu la guérison à l’extérieur de toi ? Tu as en toi la sagesse qui guérit et une fois guéri tu enseigneras au monde comment guérir ». « Dans un petit studio de Brooklyn, Rinpoché médite pendant trois ans sur l’amour inconditionnel et les yogas secrets de l’énergie interne dont il reçut l’initiation à 16 ans. Il repousse l’infection et reconstruit les os de sa cheville, ce que seule une greffe osseuse permet normalement. Le docteur Lionel Coudron, après étude du dossier médical, qualifie cette double guérison de « phénomène d’une puissance exceptionnelle ». Nous vous conseillons le livre de ce moine « La méditation m’a sauvé » (co-écrit avec Sofia Stril Rever), « une contribution remarquable au débat sur les neurosciences contemplatives, un récit passionnant qui nous fait vivre cette expérience singulière et universelle d’éveil à la nature aimante et lumineuse de l’esprit. » (sources l’éditeur du livre).

     

    La pleine conscience, un miracle à la portée de toutes et tous :

     

    Le célèbre Maître zen Thich Nhat Hanh déclarait que « la Pleine Conscience est le miracle grâce auquel nous pouvons vivre pleinement chaque instant de la viechacun peut découvrir des trésors à travers la méditation, redécouvrir la véritable beauté de la vie au fil de notre quotidien, à apprécier chaque minute, chaque seconde du miracle de la réalité… ». En effet, nous sommes toutes et tous capables de retrouver l’émerveillement de l’enfant que nous fûmes jadis. Mais retrouver le calme, la sérénité, le plaisir et la paix de notre nature profonde, commence par prendre conscience de l’instant présent et par placer son attention sur le moindre geste effectué, en accord avec les lois universelles. Christophe André le souligne : « Plus on souffre et plus on doit s’assurer de rester en lien avec tout ce qui nous entoure…Vivre en pleine conscience, c’est régulièrement porter une attention tranquille à l’instant présent. Cette attitude peut modifier notre rapport au monde de manière radicale, apaiser nos souffrances et transcender nos joies… »

     

    A l’heure de la technologie et d’un simple clic, l’ignorance est un choix. Nous sommes en position de force lorsque nous connaissons les mécanismes de notre cerveau. Cette connaissance nous permet de sortir des pensées négatives et d’aborder l’essentiel sereinement à travers l’instant présent. La méditation est un trésor d’une grande valeur accessible à toutes et à tous, bien loin du cliché populaire de la vie de moine ou ascétique qui cherche à se couper du monde. Aujourd’hui, chacun(e) peut utiliser sa force mentale pour trouver la paix à travers des postures, une respiration adéquate … bien aidé(e) par la technologie (supports sonores et/ou visuels par exemple). C’est plus simple qu’on ne le croit n’importe où, n’importe quand, à n’importe quel moment, par n’importe quel temps.

     

    Eric Garnier Sinclair pour Mental Waves

    Poster un commentaire

    Poster un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une astérisque *

    *

    *

    Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    Scroll To Top
    xFermer Inscrivez-vous à notre newsletter
    et recevez en CADEAU l’ebook
    « Méditez en 5 minutes »